Fabricant de luminaires design à Marseille

vitrine magasin luminaire marseille interieur magasin luminaire façade magasin de luminaire

Création restauration de luminaires classiques et contemporains depuis 1875 - magasin de luminaires Marseille

atelier magasin de luminaire
Connu depuis plus d’un siècle pour son expertise dans la restauration et la réédition de luminaires, notre magasin de luminaires s’impose également désormais sur la scène contemporaine, avec des créations sur mesure, qui conjuguent savoir-faire traditionnel et innovation.  La fabrication des abat-jour fait aussi partie du travail quotidien. De quoi répondre à tous les désirs.

Témoins, nos différentes gammes parcourues par un même fil rouge : la créativité  dans toutes ses dimensions et ses différents matériaux : fer, laiton bronze et cristal!
 

Historique

Chaudronnier de formation, Pierre Mouret, arrière grand-père de l’actuel dirigeant du magasin maison Mouret, pressentait-il le marché que pouvait constituer pour lui l’univers de la marine, quand il a décidé de quitter Clermont Ferrand pour s’installer à Marseille ?

En tous cas, il ne se trompait pas, c’est dans ce secteur qu’il va, dans un premier temps, développer son entreprise.  

Ainsi commence la saga de la maison Mouret, magasin bien connue des Marseillais.
On est en 1875, quand Pierre Mouret installe son atelier au 85 de l’avenue de la Libération et Il est alors, probablement bien loin, de se douter que cinq générations vont s’y succéder dans le luminaires !
Certains se rappellent peut être de la façade initiale de ce magasin, une façade gothique en bois, remplacée par la suite, par de la pierre de Rognes.

Comment passe-t-on de la chaudronnerie à
L’artisanat d’art ?  En douceur…

Un premier tournant est pris, dès la seconde génération, avec Jules et Edouard, les fils de Pierre, tous deux Compagnons du tour de France. Si l’un conserve l’activité de son père, l’autre se spécialise dans l’électrolyse et la fonderie, et ces nouvelles compétences ouvrent au magasin Mouret le marché de l’orfèvrerie et de l’art sacré, alors en plein essor.

Resituons nous dans le temps… Le port de  Marseille est à l’époque, le point de départ des nombreuses missions d’évangélisation qui partent vers les colonies et la demande en ornements en bronze pour les églises va constituer, jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, une véritable manne.

Le virage vers les luminaires commence à se dessine avec Gilbert Mouret, fils d’Edouard, qui jouit d’un beau relationnel dans le milieu de l’architecture et de la décoration. Fasciné par Fernand Pouillon, avec qui il se lie d’amitié, Gilbert travaille avec l’architecte, se lance dans la restauration et la réparation et se met à créer de nouvelles collections de luminaires.
Le magasin de luminaire connaît alors une belle expansion.
lampe a poser cristal magasin luminaire Marseille
lampadaire magasin luminaire
L’aimable grand père, qui était aussi un grand conteur, fourmillant d’anecdotes, occupera pendant longtemps le magasin de luminaire où va lui succéder son fils Daniel.
Daniel Mouret aime les voyages, notamment vers l’Espagne et l’Italie. Il revient de ses périples les bras chargés d’objets anciens qui trouvent naturellement leur place dans le magasin, parmi les luminaires. Des luminaires dans lesquels il mixe désormais allègrement pièces anciennes et modernes.

C’est aussi le temps des premières importations de lustres italiens et de pièces détachées.
Réparation et restauration représentent toujours le cœur de métier du magasin de luminaire Mouret qui voit aujourd’hui encore rentrer un lustre par jour ! 

Le travail se fait traditionnellement en famille, et les enfants fréquentent tôt, l’atelier du magasin de luminaire, comme en témoigne Pierre, 5e génération aujourd’hui aux commandes de magasin de luminaire.
Bricoleur dans l’âme, Pierre, qui rôde dans l’atelier depuis qu’il a 14 ans, va vivre son entrée dans l’entreprise comme un prolongement naturel. Avant de se lancer pleinement dans l’aventure familiale, il voyage  et va parfaire ses connaissances et son savoir faire auprès de maîtres italiens. A Florence, l’un d’eux le prend sous son aile  et lui apprend les techniques italiennes où tout se fait encore à la main.  Une révélation pour le jeune artisan d’art déjà épris de perfection ?

C’est là qu’Il s’initie à la dorure à la feuille de laiton et à bien d’autres techniques ancestrales qui en venant s’ajouter à l’héritage familial, vont lui être très précieuses.
Fort de ces nouvelles compétences, Pierre se sent enfin prêt pour se lancer dans la fabrication de luminaires dans leur globalité.
Fasciné depuis toujours par le verre, il travaille avec des maîtres verriers de Murano.
Réédition, ré interprétation, création… Avec Pierre, le magasin de luminaire renoue avec l’expansion.
La Maison Mouret est désormais présente sur les grands salons, comme Maison et Objet. S’apercevant que ses modèles font l’objet de copies, Pierre Mouret va rapidement troquer, son statut d’acheteur pour celui de créateur à part entière. Son produit plait, c’est évident  les marchands parisiens sont intéressés et les commandes arrivent du monde entier, comme au temps du grand-père.  « A chaque salon, on engrangeait six mois de commandes !  Un Américain a même un jour souhaité acheter l’ensemble du stand ! »

Dans le même temps, dans le magasin de luminaire marseillaise, Daniel s’est recentré sur la vente tandis que Pierre œuvre à plein temps dans l’atelier. Travailler à partir de pièces anciennes est pour lui une belle source d’inspiration tant au niveau du dessin que de la réalisation.
Aujourd’hui encore, pas une pièce qui ne passe par les mains de ce perfectionniste.
Mais le succès est presque trop important, il faut suivre, et Pierre ne se sent pas fait pour réaliser de grosses productions. 

A la quantité, il préfère résolument la qualité et,  fidèle à ses convictions, n’hésite pas à carrément décliner l’offre,  jugée trop importante, du marché américain.
Ce marché auquel l’entreprise avait déjà du renoncer du temps du grand-père, qui y avait introduit les santons avec beaucoup de succès !

Renouant avec ses amis italiens, Pierre cède néanmoins  à la tentation de monter un gros atelier de fabrication à Florence. La réussite est au rendez vous…  C’est à nouveau le temps des salons, en Italie cette fois, mais Pierre met du jour au lendemain fin à cette aventure pour se recentrer sur le magasin de luminaire à Marseille et sa clientèle de particuliers qui lui apportent plus de satisfaction.
lampe bronze magasin luminaire
lampadaire magasin luminaire
Alors que le secteur n’échappe pas à la crise, Pierre  fait une nouvelle rencontre décisive en la personne d’un client qui souhaite un lustre  contemporain … L’occasion pour lui de simplifier son trait de revoir sa fabrication, de mêler étroitement tradition et innovation !

Résultat, on peut aujourd’hui acquérir au magasin de luminaire aussi bien un lustre d’inspiration 18e , qu’une pièce très contemporaine, conçue entièrement sur mesure en fonction des désirs du client. Des clients aussi divers que l’église St Nicolas de Myre à Marseille ou le Hard Rock Café ! 
La maison, on l’a compris, n’a pas de catalogue. «  Ce qui m’anime, confie cet expert dans son domaine, c’est concevoir chaque jour quelque chose de différent, faire en sorte  que chaque client ait un lustre adapté à son intérieur, une pièce qui semble de surcroit avoir été là de tous temps ».

En 2008, le magasin de luminaire a obtenu le label Entreprise du patrimoine vivant, un label décerné pour 5 ans  d’ores et déjà renouvelé en 2013 !

Entretemps, le magasin a quitté son site historique du boulevard de la Libération pour s’implanter dans un bel espace situé au 37 de la rue Aldebert, dans le quartier des antiquaires. C’est là que se dessine désormais l’avenir. Celui-ci passera aussi par le développement du digital avec l’arrivée dans la maison de Thibault, 6ème génération 
à suivre…

Portfolio

À découvrir

Assortiment de lampe solaire d'exterieur Verte marseille
Maiori est la meilleure lampe solaire d'extérieur. La maison Mouret n'a pas pour habitude de distribuer des marques et de plus des lampes solaires d'extérieur. Mais celle-ci nous tient particulièrement à coeur, car elle est fabriquée par le petit frère de Pierre. Ce sont des lampes solaires de très bonne qualité qui sont conçues pour avoir une grande autonomie et avec des matériaux de la grande robustesse pour être en permanence à l'extérieur.
En savoir plus
applique mural diabolo chambre
En plus du lampadaire 1950, très connus dans le monde de la décoration, nous avons aussi réédité l’applique murale diabolo qui a été inspirée du jeux de jonglage auquel nous jouions lors de notre enfance.
En savoir plus
Suspension de la collection de luminaires Pouillon
Créée dans les années 50, à la demande de l’architecte Fernand Pouillon, pour équiper l’université d’Aix-en-Provence, cette gamme se distingue par ses coupelles en métal dotées d’une petite pièce en verre...
En savoir plus